8 Mars 2020 : Les doléances des femmes au président du Faso

387

Lors du dialogue direct avec le président du Faso, qui s’est tenu le 08 Mars 2020 à Ouagadougou, les femmes des treize (13) régions du Burkina lui ont adressé leurs préoccupations. Voici en substance le contenu de ces doléances par région.

La boucle du Mouhoun

  1. Réfectionner, clôturer et équiper les maisons de la femme ainsi que les centres de promotion féminine. Assurer la formation des membres des comités de gestion pour une meilleure performance de ces infrastructures.

  2. Mettre en place et opérationnaliser des cellules de veille au sein des communautés pour la promotion de la paix et de la cohésion sociale ;

  3. Etendre à l’ensemble de la région l’aménagement des zones maraîchères et subventionner les intrants agricoles, les charrues ainsi que les animaux de trait pour les femmes agricultrices de la région de la Boucle du Mouhoun ;

  4. Renforcer les compétences des femmes en techniques innovantes de production agricole et en entrepreneuriat.

Les Cascades

  1. Poursuivre l’octroi des technologies adaptées aux femmes tout en valorisant les compétences locales dans la fabrication et la maintenance desdites technologies ;

  2. Doter les départements qui n’en disposent pas, de centres de promotion féminines et dynamiser le fonctionnement de ceux qui existent déjà ;

  3. Construire un centre artisanal d’envergure régionale pour valoriser le savoir-faire des femmes ;

  4. Faciliter le processus d’établissement des documents de reconnaissance des organisations féminines et déconcentrer les services du journal officiel.

La région du Centre

  1. Renforcer le plateau technique des centres et formations sanitaires publiques notamment avec du matériel d’échographie, de radiographie, de mammographie et des tables d’accouchement adaptées à toutes les femmes ;

  2. Réaliser des points d’eau au profit des femmes évoluant dans la maraîcher-culture et leur faciliter l’acquisition de motopompes, de semences et d’intrants ;

  3. Instituer la cantine scolaire dans tous les établissements primaires publics de la région ;

  4. Instaurer un quota pour les femmes dans la distribution des animaux et du matériel agricole octroyés par l’Etat et ses partenaires.

Centre-Est

  1. Réfectionner les maisons de la femme de Koupéla et de Ouargaye et y construire des boutiques et des centres d’hébergement ;

  2. Octroyer des subventions aux coordinations des organisations féminines pour la mise en œuvre de leurs plans d’actions ;

  3. Réhabiliter les forages en mauvais état, réaliser de nouveaux forages dans les communes de la région et étendre l’implantation de bornes fontaines dans les centres urbains ;

  4. Construire et équiper un centre polyvalent de formation pour les filles en difficultés dans la région.

Centre-Nord

  1. Mettre à la disposition des femmes du Centre-Nord de nouvelles technologies appropriées et adaptées à leurs besoins dans le domaine de la production et de la transformation des produits locaux ;

  2. Octroyer des subventions aux femmes chefs de ménages du fait de l’insécurité afin de leur permettre de mener des activités génératrices de revenus ;

  3. Équiper les Maisons de la femme de Kaya, clôturer et équiper celles du Bam et du Namentenga ;

  4. Faciliter l’accès des femmes aux crédits à faible taux d’intérêt

Centre-Ouest

  1. Réfectionner et équiper les maisons de la femme ainsi que les centres de promotion féminines et y réaliser des ouvrages complémentaires ;

  2. Renforcer les capacités techniques et matérielles des femmes de la région dans leurs domaines d’activités.

  3. Bitumer les axes Koudougou-Yako ; Koudougou-Léo, frontière du Ghana et réfectionner toutes les routes départementales afin de faciliter les activités économiques des femmes ainsi que l’évacuation sereine des femmes enceintes et malades ;

  4. Augmenter le budget du ministère de la femme, de la solidarité nationale de la famille et de l’action humanitaire pour une meilleure réalisation de ses missions.

Centre-Sud

  1. Former les associations féminines sur les nouvelles techniques de production et de transformation des produits locaux ;

  2. Créer de nouveaux points d’eau dans la région afin de réduire davantage les distances à la recherche de l’eau ;

  3. Clôturer les maisons de la femme du Nahouri et du Bazèga afin d’améliorer la sécurité au niveau de ces lieux de rencontre ;

  4. Subventionner l’établissement des cartes nationales d’identité burkinabè au profit des femmes de la région.

La région de l’Est

  1. Réaliser des centres d’imagerie médicale (radiologie et échographie) dans tous les CMA et augmenter l’effectif des médecins spécialistes (Pédiatres, Gynécologues, Cardiologues) dans la région ;

  2. Réfectionner et équiper les maisons de la femme dans toutes les provinces ;

  3. Octroyer aux femmes déplacées internes des financements pour la réalisation d’activités génératrices de revenus pour leur pré-relèvement/relèvement ;

  4. Réaliser une unité de transformation de la tomate au profit des femmes de la région

Les Hauts-Bassins

  1. Sécuriser les marchés et yaars ainsi que les lieux de culte pour assurer plus de quiétude aux populations ;

  2. Réhabiliter les maisons de la femme des Hauts-Bassins et construire des maisons de la femme dans tous les départements ;

  3. Bitumer les axes routiers reliant les communes aux chefs-lieux de provinces et de région.

  4. Octroyer des subventions aux coordinations des organisations féminines pour la mise en œuvre de leurs plans d’actions.

Plateau Central

  1. Construire des centres de formation professionnelle au profit des jeunes filles déscolarisées de la région ;

  2. Faciliter l’accès des femmes à la terre ;

  3. Faciliter l’accès des femmes de la région aux microcrédits adaptés pour entreprendre ou renforcer leurs activités génératrices de revenus ;

  4. Octroyer des subventions aux coordinations des organisations féminines pour la mise en œuvre de leurs plans d’actions

La région du Nord

  1. Améliorer l’accès des femmes à l’eau potable ;

  2. Renforcer la prise en charge psychosociale des femmes, des jeunes filles et des enfants déplacés internes. Œuvrer à leur retour dans leurs villages respectifs ;

  3. Réfectionner, clôturer et équiper les maisons de la femme de toutes les quatre (04) provinces de la région du Nord ;

  4. Mettre en place un fonds de garantie pour accompagner les initiatives entrepreneuriales des femmes.

La région du Sahel

  1. Renforcer les capacités des femmes en leadership, en techniques de médiation et de conciliation et dans le domaine de l’éducation à la paix ;

  2. Réhabiliter et/ou équiper les maisons de la femme de la région en prenant en compte la réalisation d’infrastructures d’hébergement et de magasins de stockage ;

  3. Poursuivre la formation des femmes des 26 communes de la région aux métiers et les doter en technologies de production et de transformation ;

  4. Poursuivre et renforcer l’appui pour la formalisation des entreprises des femmes et financer leurs projets.

Sud-Ouest

  1. Améliorer les plateaux techniques et logistiques des districts sanitaires des provinces du Noumbiel, de la Bougouriba, du Ioba ainsi que du CHR de Gaoua, et renforcer leurs ressources humaines ;

  2. Améliorer l’accès des femmes à l’eau potable à travers la réalisation de 200 nouveaux points d’eau et impliquer les femmes aux choix des sites d’implantation de ces forages ;

  3. Alléger les conditions d’accès au crédit FAARF à travers la réduction de la garantie et des délais de traitement des dossiers ;

  4. Construire, réhabiliter et équiper les maisons de la femme dans cinq (5) communes de la région et prendre en compte la réalisation d’infrastructures de rencontre, d’hébergement.

Laissez votre commentaire ici !