5 conseils pour aider vos enfants à aimer l`école

55

Votre enfant n’a pas envie d’aller à l’école? Peut-être manque t-il simplement de motivation… ces conseils vont vous aider à lui montrer le bon côté des choses et à aimer l’école! Il arrive que les enfants n’aiment pas aller à l’école. Il faut donc les encourager.

 

Impliquez-vous à l’école

Les enfants sont sensibles à vos signaux. Leur intérêt pour l’école peut croître lorsqu’ils prennent conscience du vôtre, par exemple si vous vous impliquez dans le comité de parents, vous portez bénévole pour les activités parascolaires, assistez aux événements présentés par l’école ou vous donnez la peine de rencontrer leurs enseignants.
« Les enfants ont besoin de sentir que vous soutenez leur école et entretenez une bonne relation avec elle, de dire Jeff Kugler du Ontario Institute for Studies in Education de l’université de Toronto. Si cette relation se détériore ou s’interrompt, il est plus difficile pour votre enfant de se montrer positif. »

Ne vous laissez pas obnubiler par les notes

C’est normal que les notes de votre enfant vous préoccupent et que vous consultiez son enseignant si elles sont trop basses. Mais n’en faites pas votre seule priorité et, surtout, évitez de placer la barre trop haute.
« C’est la meilleure façon de faire détester l’école aux enfants, de dire Jeff Kugler. Nous voulons que les enfants aiment l’école. On devrait se concentrer sur le processus d’apprentissage lui-même, pas seulement sur les notes. »

Bannissez le mot « ennuyant ».

« Je ne crois pas dans ce mot », de dire Deborah Chesnie Cooper, spécialiste de la psychologie de l’éducation et du développement de Toronto. Elle croit plutôt que lorsque les enfants disent s’ennuyer, ils veulent plutôt dire qu’ils sont frustrés dans leur apprentissage (parce que c’est trop difficile ou trop facile), qu’ils ne comprennent pas l’utilité de la matière étudiée (par exemple, les mathématiques), qu’ils n’aiment pas comment on la leur enseigne ou qu’ils sont préoccupés par leurs résultats.
Parlez-en avec votre enfant; demandez-lui ce qu’il ou elle trouve ennuyant. Il se peut que la solution réside dans de nouvelles stratégies d’apprentissage, des défis supplémentaires ou une présence accrue de votre part.
Vous pouvez aussi expliquer simplement à votre enfant que chacun a des sujets qu’il aime et d’autres qu’il aime moins, et qu’on n’est pas forcément excellent dans tous, ce qui n’empêche pas de faire de son mieux pour réussir. Cette simple prise de conscience peut atténuer l’« ennui » que ressent l’enfant devant un sujet donné, de même que son stress.

Aidez-les pour leurs devoirs

Cela ne signifie pas que vous deviez les faire avec eux (bien que vos conseils soient particulièrement utiles aux jeunes enfants), mais que vous pouvez les aider à établir un programme. Si certains enfants n’aiment pas les devoirs, ce n’est pas nécessairement parce qu’ils trouvent ce travail difficile, mais plutôt parce qu’ils ont tendance à les remettre à plus tard ou à les faire à toute vitesse. Déterminez une heure pour les devoirs et tenez-vous y : par exemple après qu’ils aient pris une pause au retour de l’école, mais avant qu’ils ne regardent la télé ou ne se lancent dans un autre jeu.
« Aidez-les à s’organiser et à adopter une routine », de dire Chesnie Cooper. Les enfants auront plus de facilité à se mettre à leurs devoirs s’ils savent qu’ils peuvent les terminer avec un minimum de tracas et qu’il leur reste du temps pour se détendre et s’amuser.

Laissez votre commentaire ici !