4ème anniversaire de l’insurrection populaire: « L’opposition politique ne participera à aucune activité »

23

L’opposition politique, comme à l’accoutumé,  a convié la presse ce 30 octobre 2018 à Ouagadougou. L’objectif de cette rencontre selon les organisateurs, est d’annoncer une fois de plus leur non-participation aux différentes marches et meetings organisés par le pouvoir, ses alliés et la société civile.

« Le pouvoir en place a trahi le peuple, donc l’insurrection a été trahie et tant que l’injustice ne sera pas réparée, la célébration du 4eme anniversaire se fera sans nous comme l’année dernière », a lancé le président de Prit Lanayan, Mahamoudou Kabré au cours de la rencontre avec les journalistes.

Pour lui,  le chemin emprunté par les actuels gouvernants n’est pas celui qui avait été tracé par les insurgés. « Manifestement, il y a eu trahison. Les fortes espérances du peuple ont été oubliés », a-t-il expliqué. Et de poursuivre que le nouveau pouvoir s’est entouré de copains et de coquins. Toute chose qui a mis en panne l’économie du pays et développé du coup le  chômage  des jeunes.

Aussi, au cours de cette conférence de presse, la question de l’intégrité du territoire a été évoquée. Selon Jean Hubert Bazié, une bonne partie de  leurs concitoyens sont des exilés intérieurs du fait du terrorisme et du grand banditisme.

« Les blessés et les familles des victimes sont gérés de manière inhumaine. Quant aux morts, ils attendent toujours qu’on leur rend justice. Des familles sont toujours dans le désespoir. », s’est-t-il indigné.

Et d’ajouter que la première des préoccupations des caciques du « nouveau ancien pouvoir » est de demeurer au pouvoir  et de tailler sur mesure un code électoral leur permettant de contrôler le fichier électoral.

Toute chose qui, à en croire Hubert Bazié, est de s’assurer en tout temps une victoire à travers la fraude électronique. « Cette attitude n’est pas moins condamnable et dangereuse que celle qui a inspiré la mise en place du Sénat et la tentative de modification de l’article 37 », a-t-il lâché.

                                                                                      Téné Bénédicte OUEDRAOGO

                                                                                                            (Stagiaire)

                                                                                                                                       

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here