Festival WOMAAF pour rapprocher davantage les peuples

6
*****

La troisième édition du festival de la musique, des arts du monde et de l’Afrique (WOMAAF) se tient du 8 au 10 novembre 2018. L’objectif du festival est de promouvoir les relations culturelles entre les peuples.

La particularité cette année selon la présidente fondatrice de la fondation Dintchen-Couck, Elise Dintchen-Couck consiste à rendre hommage à quatre grands hommes et quatre dames Africains qui sont des vecteurs de promotion de culture, et de promotion de soutien dans le domaine social aux jeunes de l’Afrique.

Placé sous le thème « Ensemble, célébrons les relations culturelles entre le Burkina Faso et le Maroc », une cérémonie d’hommage aura lieu la samedi  au CENASA et regroupera 16 pays participants a expliqué  Elise Dintchen-Couck. Les mèmes thématiques à savoir les concerts de musique, les conférences ; la gastronomie ; les expositions, les foires, peinture, danse ; seront de mise a-t-elle ajouté.

Le choix porté sur Ouagadougou selon les organisateurs, est capital et cette initiative vise à en croire l’ambassadeur Marocain Chérifien Farhat Bouazza de rapprocher davantage les peuples. « C’est pour que les peuples puissent mieux se connaître, la culture est le moyen qui leur permettra de regarder dans la même direction », a-t-il dit.a

Et de poursuivre que la culture  c’est quelque chose qui unit les hommes, brise les barrières et permet de connaître l’autre. Pour  Elise Dintchen-Couck, ce festival est donc un tremplin pour valoriser le riche patrimoine culturel et artistique du continent.

                                                                                        Téné Bénédicte OUEDRAOGO

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here