Journée internationale du cancer de l’enfant : Focus sur le Sarcome d’Ewing

33

Le sarcome d’Ewing est une forme de cancer. Les symptômes associés à ce type de cancer sont des douleurs et des gonflements visibles au niveau des os et des tissus mous impactés. Cette tumeur possède la caractéristique d’être à fort potentiel métastatique. 

Le sarcome d’Ewing touche particulièrement les enfants de plus de 5 ans et les adolescents. Les localisations des cellules tumorales caractéristiques du sarcome d’Ewing sont multiples : jambes, bras, pieds, mains, poitrine, bassin, crâne, colonne vertébrale, etc.

Le Sarcome d’Ewing se manifeste par des douleurs et/ou des gonflements au niveau des bras, des jambes, de la poitrine, du dos ou du pelvis. Il se manifeste également par la présence de bosses sur ces mêmes parties du corps, la présence de fièvre sans aucune raison particulière ; des fractures osseuses sans raison sous-jacente.

Les symptômes associés dépendent néanmoins, de la localisation de la tumeur ainsi que de son importance en termes de développement.

Des examens médicaux permettent le diagnostic éventuel de la maladie et d’en déterminer le stade d’avancement. L’examen le plus généralement associé est la biopsie. Du point de vue où les origines exactes de la pathologie sont, à ce jour, encore mal connues, les facteurs de risque le sont également. Par ailleurs, d’après des résultats d’études scientifiques, un enfant naissant avec une hernie ombilicale aurait trois fois plus de risque de développer ce type de cancer.

Prévention et traitement

Le diagnostic du sarcome d’Ewing repose sur un diagnostic différentiel au travers de la présence des symptômes caractéristiques chez le patient.

Suite à l’analyse par le médecin des zones douloureuses et gonflées, une radiographie est généralement prescrite. D’autres imageries médicales peuvent l’être également, telles que : l’Imagerie par Raisonnance Magnétique (IRM) ou encore le scanner.

Une biopsie osseuse peut également être réalisée afin de confirmer ou non le diagnostic. Pour cela, un échantillon de moelle osseuse est prélevé est analysé au microscope. Cette technique de diagnostic peut être réalisée après une anesthésie générale ou locale.

Le diagnostic de la maladie se doit d’être réalisé au plus tôt afin que la prise en charge soit fait rapidement et ainsi que le pronostic soit meilleur. Le traitement associé au sarcome d’Ewing est similaire au traitement généraux d’autres cancers.

La chirurgie est un moyen efficace de traiter ce genre de sarcome. Néanmoins, l’intervention chirurgicale dépend de la taille de la tumeur, de sa localisation ainsi que de son niveau de propagation. Le but de la chirurgie est le remplacement de la partie de l’os ou du tissu mou endommagé par la tumeur. Pour cela, une prothèse métallique ou une greffe osseuse peuvent être utilisées dans le remplacement de la zone impactée. Dans les cas extrêmes, une amputation du membre est parfois nécessaire afin d’éviter une rechute du cancer ;

La chimiothérapie, généralement utilisée après une intervention chirurgicale dans le but de réduire la tumeur et faciliter la guérison. La radiothérapie, est également souvent utilisée après une chimiothérapie, avant ou après une chirurgie afin de diminuer la taille de la tumeur et éviter le risque de rechute.

La journée internationale du cancer de l’enfant est commémorée le 15 février de chaque année depuis son lancement en 2002. L’objectif de cette journée est d’informer et de sensibiliser l’opinion publique aux cancers de l’enfant ainsi que de prélever des dons pour la recherche sur les cancers de l’enfant.

Source : passeportsanté

Laissez votre commentaire ici !