Le Gouvernement burkinabè veut promouvoir l’identité culturelle à travers le port du Faso Dan Fani dans les cérémonies officielles ou les manifestations d’envergure nationale.

C’est par l’arrêté 2017-057 PM/CAB du 29 novembre 2017 portant promotion et valorisation du Faso Dan Fani, signé par le premier ministre Paul Kaba Thiéba, que le gouvernement burkinabè ambitionne de valoriser le pagne traditionnel et inciter les populations à s’acquitter de ce devoir patriotique en s’habillant en Faso Dan Fani. C’est un port  recommandé exceptionnellement lors des cérémonies officielles ou des manifestations d’envergure nationale (notamment celles présidées par le Président du Faso, le Premier Ministre ou les Ministres).
L’arrêté stipule clairement que les commandes publiques des structures de l’État à l’occasion des cérémonies officielles ou des manifestations d’envergure nationale donnant lieu à l’utilisation de tissus, portent prioritairement sur le Faso Dan Fani. L’utilisation de ce pagne traditionnel est aussi vigoureusement encouragée dans la décoration des locaux administratifs publics et/ou privés, dans la confection des tenues ou uniformes des structures publiques ou privées.

En outre, l’arrêté interdit la reproduction ou l’impression du motif, du thème et du message choisis par l’autorité sur tout tissu industriel en dehors du Faso Dan Fani sauf autorisation expresse du Ministre en charge de l’artisanat.

Quant aux commandes de l’État portant sur le Faso Dan Fani, elles feront l’objet de convention cadre entre les structures de l’État et la Chambre des Métiers de l’Artisanat du Burkina Faso (CMA-BF).

L’utilisation du Faso Dan Fani sera illustrée lors des grands évènements à l’image de la fête de l’indépendance du Burkina, le SIAO, la Journée internationale de la femme, le forum national des femmes, le FESPACO, la SNC,  la JNP,  le SITHO, les foires agro-sylvo pastorales etc.

Source: DCPM/Ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat