Dimanche, l’ancien président a réagi sur Twitter aux récentes violences à Charlottesville en citant une phrase de Nelson Mandela.

Barack Obama refait parler de lui. Désormais retiré de la vie publique, le 44e président des Etats-Unis a malgré tout tenu à commenter les récentes violences à Charlottesville. Sur Twitter, il a ainsi réagi en publiant en plusieurs tweets une citation de Nelson Mandela : « Personne ne nait en haïssant une autre personne pour la couleur de sa peau, ses origines ou sa religion. Il faut donc que les gens apprennent à haïr. Et si on peut apprendre la haine, on peut aussi apprendre à aimer. Car l’amour vient plus naturellement dans le coeur d’un homme que son contraire ».

Avec 3.211.896 « j’aime » selon un décompte à 14h50, le premier message de Barack Obama est désormais le plus « liké » de l’histoire du réseau social américain. Il est aussi, avec 1.282.790 retweets, le cinquième message le plus partagé de l’histoire sur Twitter.

« Four more years »

Le précédent record de « like » était détenu par la chanteuse pop Ariana Grande qui avait posté un message à la suite de l’attentat terroriste ayant frappé son concert à Manchester en mai dernier. Ce tweet avait récolté à l’époque près de 2,70 millions de « j’aime ».

Ce n’est pas la première fois que Barack Obama fait chauffer Twitter. En 2012 à l’occasion de sa réélection à la présidence des Etats-Unis, il avait déjà publié le tweet le plus populaire de l’histoire à l’époque. Il s’agissait du désormais célèbre « Four more years », retweeté à l’époque près de 800.000 fois. Une paille aujourd’hui.

Source: Pure Médias