Chers lecteurs et internautes du Faso,

Avec beaucoup de plaisir et d’émotion, nous lançons le journal en ligne Queen Mafa dédié à l’actualité du monde féminin. Fallait-il rester les bras croisés quand on sait que les femmes sont quasi-absentes dans l’actualité alors qu’elles constituent 52% de la population burkinabè?

 

Chers lecteurs et internautes du Faso,

Avec beaucoup de plaisir et d’émotion, nous lançons le journal en ligne Queen Mafa dédié à l’actualité du monde féminin. Fallait-il rester les bras croisés quand on sait que les femmes sont quasi-absentes dans l’actualité alors qu’elles constituent 52% de la population burkinabè? Pour notre part, nous avons opéré le choix de nous assumer. Les désirs et préoccupations, les joies et les peines, les doutes, les craintes et les espoirs de l’autre moitié du ciel, ne seront plus noyés dans cette prédominance masculine originelle.

À travers des reportages, des portraits, des interviews et des enquêtes inédites, l’équipe de rédaction de Queen Mafa s’engage non seulement à informer l’opinion publique et les décideurs sur la condition féminine mais aussi à contribuer à la prise de conscience chez les femmes elles-mêmes de leur propre condition.

Politique, économie, questions de droits, science, mode, beauté, etc, sont autant de rubriques dans lesquelles des sujets de tous ordres seront abordés sans tabous par votre journal. A condition bien sûr de valoriser l’image de la femme burkinabè qui se bat au quotidien contre la misère, l’injustice et l’humiliation.

Né dans un contexte d’insurrection populaire dont les causes sont l’injustice et la corruption, la mal gouvernance, etc. Queen Mafa n’entend pas rester en marge de ce bouleversement sociopolitique. Il s’engage à participer à l’émergence d’un Burkina Faso nouveau, plus démocratique et plus soucieux de la justice sociale et des droits humains, notamment ceux de la femme. Queenmafa.net sera donc un site engagé qui se révélera parfois rebelle et souvent provocateur.

Chères lectrices et lecteurs,

Vous avez la possibilité de faire en sorte que le journal soit à votre image. Participez à la vie éditoriale en tant qu’expert (santé, psychologie, droit, etc.) ou ami de la rédaction (contact : info@queenmafa.net). Partagez également vos clins d’œil, vos coups de cœur ou de gueule sur la page Facebook de votre journal. Très prochainement, vous aurez aussi la possibilité de suivre Queenmafa.net sur Twitter.

Ce nouveau-né est donc le vôtre ! Sa réussite dépendra de votre implication. Le journaliste n’a plus le monopole de l’information. Nous sommes à l’ère du web 2.0 et des réseaux sociaux, donc de la co-animation. Faites en sorte que cette nouvelle aventure pour la cause de la femme soit collective, palpitante et mutuellement enrichissante.

Bonne lecture !

Fatouma Ouattara

Sofifa2@yahoo.fr