Les femmes burkinabè d’Éthiopie ont célébré en différé la Journée Internationale de la Femme, le 12 mars 2016 dans l’enceinte de l’Ambassade du Burkina à Addis-Abeba.Cette célébration, placée sous le parrainage de Son excellence monsieur Amidou TOURE, Ambassadeur, Représentant permanent du Burkina Faso a Addis-Abeba, a été un cadre privilégié de rencontre et d’échanges, entre les femmes de la communauté burkinabè d’Éthiopie et celles de communautés sœurs, auxquelles se sont joints d’autres amis du Burkina Faso.

Les femmes burkinabè d’Éthiopie ont célébré en différé la Journée Internationale de la Femme, le 12 mars 2016 dans l’enceinte de l’Ambassade du Burkina à Addis-Abeba.Cette célébration, placée sous le parrainage de Son excellence monsieur Amidou TOURE, Ambassadeur, Représentant permanent du Burkina Faso a Addis-Abeba, a été un cadre privilégié de rencontre et d’échanges, entre les femmes de la communauté burkinabè d’Éthiopie et celles de communautés sœurs, auxquelles se sont joints d’autres amis du Burkina Faso.

En levée de rideaux des activités de cette commémoration, la projection du film « le Fauteuil » du réalisateur burkinabè Missa HEBIE. Un film qui rend hommage au courage et au leadership féminin. A l’issue de cette séance, un panel suivi de débats sur le thème national de la journée : « Entrepreneuriat agricole des femmes : obstacles, défis, et perspectives », a été animé par M. martin LOMPO, consultant en genre et Mme Mamzotawinde BONKOUNGOU, Attachée à l’Ambassade.

Faisant référence au message de madame Laure ZONGO/HIEN, ministre de la femme, la solidarité nationale et de la famille, a l’occasion du 8 mars, SEM l’Ambassadeur, Amidou TOURE a relevé le courage et l’abnégation des femmes du monde qui luttent quotidiennement pour être de véritables moteurs de développement socioéconomique de leur pays. Aussi, a-t-il rappelé la pertinence du thème au niveau national ainsi que l’initiative du panel sur ledit thème qui, dira-t-il permettra aux femmes de mener des échanges fructueux dans le sens d’une meilleure prise en compte des femmes dans l’entrepreneuriat agricole.
Il a également salué la présence remarquée des époux, des enfants ainsi que de celle des communautés sœurs vivant à Addis-Abeba, venus célébrer avec leurs conjointes, leurs mères et leurs coépouses, cette importante Journée dédiée à la Femme.
Au terme des débats, les femmes burkinabè d’Éthiopie, voulant joindre leur voix à celle des autres femmes, ont lancé un appel aux autorités burkinabè afin que l’accès des femmes à la terre et aux sources de financements soit une réalité au Burkina Faso.

ZOROM/KABORE A. Verlaine
Attachée de presse à l’Ambassade
Mission permanente du Burkina Faso
Auprès de l’Union Africaine et de la CEA