Une fois de plus, la Nation burkinabè est en deuil, frappée cette fois-ci de manière horrible et aveugle, par des attaques terroristes.En effet, le 15 janvier courant, à Ouagadougou, à l’Hôtel Splendide et au café Cappuccino, et près de Tin-Akoff, dans le secteur d’Ina Bao, dans l’Oudalan, des attaques terroristes d’une ampleur inédite ont plongé le Burkina Faso et le monde entier dans la consternation.

Une fois de plus, la Nation burkinabè est en deuil, frappée cette fois-ci de manière horrible et aveugle, par des attaques terroristes.En effet, le 15 janvier courant, à Ouagadougou, à l’Hôtel Splendide et au café Cappuccino, et près de Tin-Akoff, dans le secteur d’Ina Bao, dans l’Oudalan, des attaques terroristes d’une ampleur inédite ont plongé le Burkina Faso et le monde entier dans la consternation.

Au total, ces deux attaques terroristes auront fait 32 morts de 11 nationalités et 71 blessés auxquels nous souhaitons un prompt rétablissement.Au nom du Peuple burkinabè, et à mon nom personnel, je présente les condoléances de la Nation durement éprouvée à toutes les familles des victimes de ces drames.

Mesdames et Messieurs

Faut-il rappeler qu’au cours de ces derniers mois, le Burkina Faso a été éprouvé par des événements tragiques et sanglants qui ont infligé à notre pays de nombreuses pertes en vies humaines. Il en est ainsi de l’enlèvement d’un expatrié à Tambao, des attaques terroristes à Samorogoan, à Tin-Akoff, et à Ouagadougou.La dernière attaque terroriste n’a d’autre but que de semer la terreur et la panique, et d’empêcher les efforts de développement du Burkina Faso, dans la paix, la démocratie et la stabilité.

L’ampleur inégalée de ces actes criminels et aveugles, destinées à tuer des personnes innocentes, traduit la volonté des terroristes d’imposer leur loi à notre Peuple et de l’empêcher de construire son bonheur. C’est mal connaitre le Peuple burkinabè qui n’a jamais marchandé son honneur depuis la nuit des temps et ne s’est jamais plié ni résigné devant ses ennemis. Face à ce nouveau défi, il se mobilisera comme un seul homme pour opposer une défaite cinglante aux entreprises terroristes sur notre sol national.

En dépit de la grandeur de la douleur, nous ne devons céder à aucune pression. La vie humaine est sacrée pour être ôtée aussi sauvagement par des individus aux valeurs amorales d’une époque damnée. C’est pourquoi, nous devons montrer notre engagement déterminé et indéfectible à vivre dans un Burkina Faso de paix, de démocratie et de progrès économique et social.

Distinguées personnalités

Mesdames et Messieurs les Représentants des familles des victimes

Chers compatriotes

C’est au prix du sacrifice suprême que notre peuple a chèrement arraché et défendu jusque-là ses acquis démocratiques, à travers notamment, l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 et la résistance populaire contre le putsch du 16 septembre 2015. Avec la leçon de courage et de démocratie que notre peuple a montrée au monde entier, couronnée par le succès des élections présidentielle et législatives du 29 novembre 2015, le Peuple burkinabè est plus que jamais debout pour défendre son honneur et sa dignité et pour faire respecter son indépendance et sa liberté contre toutes les forces rétrogrades qui tenteraient de lui imposer leur diktat.

Pendant que nous pleurons les morts des attaques terroristes, des soldats récalcitrants de l’ex-RSP, nostalgiques d’un passé à jamais révolu ont attaqué le dépôt d’armes et de munitions de Yimdi, tandis que des individus non encore identifiés se livrent à des incendies dans des marchés et boutiques, montrant à souhait leur nature d’apatrides et d’ennemis jurés du Peuple burkinabè.C’est pourquoi, nous ferons preuve de fermeté vis-à-vis de ces sinistres individus sans foi ni loi.

Distinguées personnalités

Chers Compatriotes

Mesdames et Messieurs

En ces moments particulièrement difficiles pour la sécurité, la paix et la tranquillité publique, où nos ennemis extérieurs et intérieurs conjuguent leurs efforts pour plonger le pays dans les ténèbres, je voudrais inviter à la lucidité et au discernement dans le combat que nous devons mener et gagner contre les terroristes de tous bords.

Partout, sur l’ensemble du territoire national, j’invite les populations à se mobiliser, à s’organiser pour prêter mains fortes à nos forces de défense et de sécurité et à dénoncer immédiatement toute personne ou attitude suspecte à la police et à la gendarmerie.Chacune et chacun de nous, et tous ensemble, nous devons être les artisans de notre sécurité individuelle et collective.C’est le lieu pour moi d’adresser nos félicitations à nos populations et à nos forces de défense et de sécurité dont la bonne collaboration a permis de procéder à l’arrestation d’un certain nombre d’assaillants parmi les ex-RSP en fuite.

Mes félicitations vont également à l’endroit du personnel de santé dont le professionnalisme et le dévouement ont permis d’apporter l’assistance et les soins appropriés à tous les blessés des barbaries de ces derniers jours. Merci aux autorités coutumières et religieuses pour leur solidarité et leurs prières en faveur de la paix au Burkina Faso.

S’agissant du couple Elliot, ces deux otages australiens enlevés par des ravisseurs dans la nuit du 15 au 16 janvier courant à Djibo, je voudrais rassurer leurs familles, leurs proches ainsi que le gouvernement australien que tout est mis en œuvre, de concert avec nos pays voisins et amis du Mali, du Niger et nos partenaires étrangers pour les retrouver.

Pour clore mon propos, dois-je rappeler que le défi de la paix et de la sécurité que nous devons relever est grand. Ce sera une lutte de chaque instant. C’est pourquoi, nous devons construire un front uni et efficace au plan interne, sous-région al et international pour apporter la riposte appropriée à toutes les forces du mal qui veulent déstabiliser nos pays.

C’est en restant debout, déterminés, vigilants et sans aucune concession au terrorisme que nous rendrons le meilleur hommage à toutes celles et à tous ceux qui ont été fauchés si atrocement à la vie lors de ces attaques meurtrières.

Le Burkina Faso sortira encore vainqueur de ce combat, par la grâce de Dieu et la détermination de son Peuple.

Partout où les victimes seront inhumées, que la terre leur soit légère.

Que Dieu bénisse le Burkina Faso

JE VOUS REMERCIE !