L’inventeur Lassina Nébié a mis sur le marché sa dernière création dénommée « Cafète solaire ». Composée d’un capteur contenant 8 bidons en noir, un bac servant de coffret et ayant une capacité de 15 litres, la cafète solaire facilite le travail  des  jeunes vendeurs ambulants.

L’inventeur Lassina Nébié a mis sur le marché sa dernière création dénommée « Cafète solaire ». Composée d’un capteur contenant 8 bidons en noir, un bac servant de coffret et ayant une capacité de 15 litres, la cafète solaire facilite le travail  des  jeunes vendeurs ambulants.

La cafète solaire est une technologie qui produit de l’eau chaude pour la vente de la boisson également chaude. Selon son inventeur Lassina Nébié, c’est une technologie qui produit de l’eau chaude à partir des rayons solaires. L’idée de creer un tel outil est partie d’un constat selon lequel les vendeurs ambulants qui se promènent aujourd’hui pour vendre le thé, le nescafé et bien d’autres choses utilisent du gaz ou du bois pour chauffer l’eau. « Nous avons vu qu’il est possible de faire un appareil au solaire qui permet de produire de l’eau chaude pour ces gens qui se promènent dans la ville sous le soleil qui leur sera d’ailleurs très utile », a expliqué l’inventeur Nébié.

Selon son inventeur, la cafète solaire est une technologie non polluante et respectueuse de l’environnement. Elle a plusieurs avantages. Son utilité est de lutter contre la pollution, la désertification et de l’emploi aux jeunes. 70 000FCFA c’est la somme qu’il faut débourser pour se procurer le « joyau ». Plus d’une dizaine de cafète solaire sillonnent déjà les rues de la capitale burkinabè pour rendre service aux Ouagalais.

Issa KARAMBIRI