Sommet mondial sur les systèmes alimentaires : Le Burkina prépare sa participation

26

Le ministre en charge de l’agriculture a animé une conférence de presse sur les activités préparatoires et la participation du Burkina Faso au sommet mondial sur les systèmes alimentaires. Ce tête à tête avec les hommes et femmes de médias s’est déroulé ce jeudi 10 juin 2021 à Ouagadougou en présence des ministres en charge de la santé et des ressources animales.

Le Burkina Faso prendra part au sommet mondial sur les systèmes alimentaires à New York. Premier du genre, ce sommet vise à offrir aux pays participants le cadre de se pencher sur la production et la consommation des aliments sains.  « Ce sommet se veut une occasion unique de se concentrer sur la façon dont chaque humain doit pouvoir manger des aliments nutritifs et sains », a confié le ministre en charge de l’agriculture.

La participation à ce sommet est précédée de la tenue des concertations nationales dans chaque pays avec les parties prenantes des systèmes alimentaires. Ces concertations ont pour but de faire un diagnostic des systèmes alimentaires et identifier les réformes pour leur amélioration.

A ce titre, le Burkina Faso tiendra dans les prochains jours, des séries de concertations nationales sur trois thématiques. « Ces thématiques d’intérêt commun seront développées à travers une série de consultations nationales, regroupant un large éventail de décideurs politiques et de parties prenantes, tels que les membres du gouvernement, les députés, les élus locaux, les jeunes, les femmes, la société civile , les scientifiques, les religieux, les producteurs, les partenaires techniques au développement, les ONG, et toutes les différentes couches socio-professionnelles », a précisé Salifou Ouédraogo, ministre en charge de l’agriculture.

Au cours de ce point de presse, le ministre en charge de l’agriculture a invité toutes les parties prenantes à participer à ces concertations nationales qui de son point de vue permettront de proposer des solutions à même de relever les défis des systèmes alimentaires actuelles. « Au regard des thématiques qui seront développées et les enjeux stratégiques dudit sommet pour notre pays, j’exhorte toutes les parties prenantes des villes et des campagnes, du public et du privé, les partenaires sociaux ainsi que les partenaires au développement qui nous accompagnent, à participer massivement et activement sans complaisance aux séries de consultations nationales », a laissé entendre Salifou Ouédraogo.

Le Sommet mondial sur les systèmes alimentaires se tiendra dans un contexte marqué par la Covid-19. Pour le ministre en charge de la santé, Il est impossible de parler de système alimentaire sans tenir compte de la Covid-19.

De son point de vue, La sécurisation du système alimentaire passe également par la lutte contre la Covid-19. « Si nous arrivons à éliminer la Covid-19 du Burkina, nous pourrons ainsi contribuer à sécuriser les systèmes alimentaires pour le bien-être de la population », a suggéré Charlemagne Ouédraogo, ministre de la santé.

Le sommet mondial sur les systèmes alimentaires se tiendra en septembre 2021 à New York dans le cadre de la 76e Assemblée Générale des Nations Unies.

Crédit photo: SIG

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !