Lefaso.net celèbre ses 15 ans

33

Le site d’information, Lefaso.net à 15 ans. A cette occasion, les fondateurs ont marqué un arrêt ce samedi 27 octobre  pour commémorer l’événement.

 C’est une véritable histoire de succès. Au début destiné à informer la diaspora sur l’actualité du Burkina Faso, le site portail est devenu un journal en ligne dont la renommée dépasse les frontières  africaines. En effet, selon son fondateur Cyriaque Paré, ce sont plus de 50 000 visiteurs qui lisent les articles de Lefaso.net et postent en moyenne 500 commentaires dans les forums de discussions chaque jours.

« Nous diffusons quotidiennement une newsletter reprenant les derniers articles du site et à laquelle sont abonnés près de 42 000 personnes provenant de tous les continents et de toutes les professions », a indiqué Cyriaque Paré.

Présent sur les réseaux sociaux, Cyriaque Paré a fait savoir que Lefaso.net est le 7ème  site au Burkina Faso en termes de popularité avec 308 115 habitués. Et il occupe le 3ème rang  en termes d’abonnés présents au Burkina Faso avec 183 668 admirateurs locaux derrière Orange Burkina et AfriPlus. Et d’ajouter que le réseau Twitter où Lefaso.net est actif depuis 2012 avec le compte, @Lefaso_net, enregistre plus de 79 000 followers.

Au vu de toutes ces données la marraine de ce 15ème anniversaire, Hadja Fatimata Ouattara a affirmé que Cyriaque Paré en tant qu’artisan a joué un rôle majeur dans la professionnalisation du secteur numérique. Et l’ancien premier ministre Tertius Zongo de louer son professionnalisme et son courage dans le travail bien accompli.

Afin de mieux répondre aux attentes de ses lecteurs et lectrices, le site à fait peau neuve.La nouvelle version  du site est la version  est responsive, c’est à-dires adaptée à tous les supports notamment le mobile et plus esthétique.

ISCOM, la solution aux défis des journalistes

La célébration de ses 15 ans a également donné l’opportunité aux fondateur, de lancé L’ISCOM (L’Institut supérieur de la Communication et du Multimédia).Cyriaque Paré a constaté que  le secteur des médias et de la communication est en mutation. Pour lui, la montée en puissance de la vulgarisation des technologies de l’information et de la communication vient modifier  les modes de production et de consommation de l’information.

Ainsi, a expliqué le fondateur du Faso.net, les professionnels de l’information et de la communication affrontent de nouveaux défis pour lesquels ils doivent être outillés sur les fondamentaux du journalisme pour être en phase avec les évolutions numériques d’où l’existence du projet « ISCOM ».

«  ISCOM a  pour ambition de former et ou de recycler des professionnels de l’information et de la communication pour en faire des acteurs aptes sur les défis professionnels », a-t-il fait savoir.

Les formations offertes par l’ISCOM concernent deux filières qui visent à former des journalistes, des communicateurs, des publicitaires et des web-développeurs. ISCOM offre une autre opportunité aux journalistes de pouvoir poursuivre des études supérieures en master avec leur diplôme de licence.

                                                                                                         Achille ZIGANI                   

                                                                                                                       (Stagiaire)

                                                                                                               

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here