Comme à l’accoutumée, la biennale de l’artisanat africain nécessite la mise en place d’un organe opérationnel à savoir le commissariat général du salon(CGS). Pour cette édition, le ministre en charge de l’Artisanat, Stéphane Sanou a installé dans leur fonction les membres dudit commissariat dans la soirée du 15 septembre au SIAO.

 

« Nous sommes devenus plus rigoureux et plus exigeants dans le choix des personnes quisont véritablement capables de contribuer de façon efficience à la réussite de l’organisation du salon », a déclaré le ministre Stéphane Sanou à quelques minutes de l’installation officielle des membres du commissariat général du Salon.

Les membres du commisariat général

A travers une organisation réussie, a-t-il poursuivi, l’image enviée dont jouit le Burkina Faso dans la célébration des grands évènements se renforcera davantage. Pour le ministre, l’édition de cette année revêt un caractère particulier car depuis 4 ans, les professionnels de l’artisanat sont en attente.

 

« L’édition de 2014 n’ayant pu se réaliser pour cause de la maladie à virus Ebola, nous devrons mettre tout en œuvre pour assurer à l’organisation de la présente édition, un franc succès », a indiqué le ministre.

A l’endroit des différents membres de ladite commission, il leur a exhorté à faire preuve d’un sens élevé de responsabilité dans l’exécution de ses tâches afin de gagner la confiance des exposants, des acheteurs professionnels et du grand public.

Selon le ministre, la commission doit relever trois défis majeurs à savoir la réussite de l’organisation, la mise en œuvre des innovations du SIAO 2016, et le mérite de la confiance que les supérieurs hiérarchiques ont placée à chacun des membres en leur désignant comme un acteur clef pour cette édition.

Selon le directeur général du SIAO, par ailleurs commissaire général du CGS, Dramane Tou, le commissariat est composé de 16 commissions constituées de 116 personnes.

Ces membres viendront, a-t-il dit, s’ajouter au personnel de la direction générale du SIAO pour mieux organiser cette 14ème édition de la biennale de l’artisanat africain.

Pour lui tout est mis en œuvre pour faire de cette édition une réussite totale et de faire du SIAO une référence dans le monde dans le domaine de la promotion de l’artisanat.                                                                                                   

Le directeur Général du SIAO,Tou ADAMA

                                                                                                                                                                          Issa KARAMBIRI

 

                                                                                                                                                                                                  

Laissez votre commentaire ici !